Accueil » Automatisation vs robotique – Quelle est la différence ?

Automatisation vs robotique – Quelle est la différence ?

par Nora Eref
0 commentaire 2 495 vues
Automatisation

Depuis des temps immémoriaux, les gens travaillent sur des innovations pour faciliter leur quotidien, à la maison comme au travail. Au fil des ans, les chaînes d’approvisionnement ont vu l’émergence d’une variété de machines qui remplacent la main humaine dans des tâches répétitives, douloureuses, dangereuses et même irréalisables. Ainsi, nous avons quitté la mécanisation à la robotique en passant par l’automatisation. Cet article explique la différence entre l’automatisation et la robotique.

En savoir plus sur l’automatisation et la robotique

Vers la fin du XIXe siècle, pendant la révolution industrielle, on parlait de mécanisation, l’utilisation de machines pour remplacer l’utilisation de la force physique de l’homme. Des exemples de mécanisation comprennent l’installation de tapis roulants et de chariots élévateurs. Puis vint l’automatisation, qui utilisait des machines dans le but d’effectuer de façon autonome des tâches programmées. Cela peut éliminer partiellement ou complètement l’intervention humaine. Les transstockeurs et les emballeuses sous film sont des formes d’automatisation d’entrepôt.

La robotique constitue le domaine scientifique qui traite du fonctionnement des machines ayant pour but d’exécuter des tâches automatiquement ou semi-automatiquement selon des programmes et algorithmes adaptatifs prédéterminés. Ces machines, communément appelées « robots », sont souvent contrôlées par des opérateurs ou fonctionnent entièrement sous les directives d’applications et d’algorithmes informatiques. Plus récemment en logistique qu’en industrie, la robotique se caractérise par l’usage des appareils automatisés (comme le bras robot) qui sont en mesure de manipuler des objets et d’effectuer des tâches selon des programmes variables. L’adaptabilité de la machine la distingue des autres engins automatiques. Contrairement à d’autres machines configurées pour un seul type de produit, les bras robots peuvent manipuler des colis de volumes, poids et formes variables, et naviguer dans l’entrepôt selon des itinéraires prédéterminés tout en contournant les obstacles.

Pour les entreprises, améliorer la production signifie généralement devenir partiellement ou totalement autonome. Qu’il s’agisse de traitement d’informations (qualité et quantité de production) ou de contrôle de pièces de machines. L’automatisation industrielle était à l’origine utilisée à cette fin, souvent en combinaison avec des contrôleurs logiques programmables (API). Les API sont en quelque sorte des calculateurs électroniques miniatures qui permettent de guider, surveiller et piloter la production non seulement grâce à des capteurs (lasers, mécaniques, électromagnétiques, etc.) mais aussi grâce à des actionneurs (moteurs, vérins, etc.).

Des robots industriels sont souvent ajoutés aux API. En fait, la majorité des postes qui devraient être automatisés sont occupés par des personnes dès le départ. Des brasrobots bien déployés peuvent copier l’habileté ainsi que la dextérité humaine dans des opérations plus ou moins complexes, allant de la précision millimétrique (comme souder des cartes électroniques) à des tâches bien supérieures (comme déplacer une voiture).

L’automatisation et la robotique vont souvent de pair. De façon générale, les bras robots font principalement partie de systèmes automatisés. En effet, l’utilisation de robots peut avoir peu ou pas d’automatisation, et l’automatisation n’est pas forcément liée aux robots. Cependant, les deux concepts sont jumeaux et, bien qu’ils aient beaucoup de points en commun, ils conservent leurs propres personnalités distinctes.

 

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies